EVENEMENTS DES #MMP


 

 DERNIÈRES ACTUALITÉS

 

 LIENS


Au temps pour moi ! - Aurélie Bertho

AU TEMPS POUR MOI !

 

Aurélie Bertho n'a pas le temps. Mais ce qui est bien, c'est qu'elle prend le temps d'en parler !

Meilleurs Voeux - Pièce de Théâtre #MMP

NIKON FILM FESTIVAL

 

Venez découvrir, partager, commenter et soutenir nos courts-métrages en compétition pour le Nikon Film Festival !



Je suis une étoile filante

 

 

JE SUIS UNE ÉTOILE FILANTE

 

Beaucoup comparent le bonheur à une étoile filante. La finalité d'une vie à ce qu'il y a peut-être de plus rare et éphémère dans l'univers.

Je suis une fin en soi

 

 

JE SUIS UNE FIN EN SOI

 

L’Élite de la Gendarmerie : Le Major Stéphane, l'Adjudant Flammeck, le Maréchal de logis Chef Bondard et le Gendarme Berger pensaient avoir tout vu. Et pourtant ils n'avaient jamais imaginé se retrouver confrontés à une telle épreuve... 

Je suis une soleil éteint

 

 

JE SUIS UN SOLEIL ÉTEINT

 

Elle était heureuse jusqu'à ce qu'ils en décident autrement ...


Au temps pour moi ! - Aurélie Bertho

 

SEULE EN SCÈNE  :

    Au temps pour moi !

 

Aurélie Bertho n'a pas le temps. Mais ce qui est bien, c'est qu'elle prend le temps d'en parler !

"J'ai pas le temps" dira-t-elle. 

Speedée par le temps qui passe mais toujours le sourire aux lèvres, elle vous fera voyager dans sa sphère d'architecte en herbe, mais pas que...Elle s'en amusera à travers des sketchs décalés et originaux, toujours avec une petite étincelle de malice.



 

 SHEOL

 

Le Diable prend sa retraite, ses démons lui ont organisé une fête et Lilith, reine des succubes, ne semble pas très emballée de cette réunion.

 

Sheol - Court-métrage #MMP


Vecteurs - Court-métrage #MMP

 

VECTEURS

 

Une chanson. Une confrontation. Deux hommes liés par les vecteurs de leurs existences, dans ce lieu qui s’avérera être leur purgatoire. Deux protagonistes s’opposant dans une plaidoirie de Jugement Dernier, poussée jusque dans les retranchements de l’un et de l’autre. Mais la parole est-elle toujours suffisante pour justifier les actes ? Y-a-t ‘il un moment où celle-ci ne suffit plus et doit laisser place à la violence ?